Pampers baby dry taille 5

« J’aimerais retourner dans ton ventre »

En  général, ce sont les tout-petits (trois-quatre ans) qui formulent cette demande.

Que répondre à cette question si touchante et si enfantine ? rien, sinon poser à votre tour une autre question : « penses-tu que ce soit possible ? » La réponse lui apparaît alors, hélas ! Évidente.

Mais écoutez bien l’enfant :

peut-être réclame-t-il une protection contre l’inconnu, les angoisses, les craintes, les punitions, les frustrations, la concurrence entre frères et sœurs. En un mot, une carapace contre tous les tracas déjà présents dans son existence balbutiante. Sans même s’en apercevoir, il évoque le paradis utérin perdu à tout jamais. Votre douce et tendre compréhension l’aidera à passer le cap de l’impossible retour.

Le garçon pose généralement cette question en pleine période œdipienne.

Entrer dans le ventre de sa mère signifie aussi se l’accaparer tout entière et de l’intérieur ; pour certains psychanalystes, cela s’apparente à un fantasme répandu, à connotation sexuelle. Il n’y a pas là de quoi être troublé. À cette déclaration d’amour et de fusion, invoquez le principe de réalité : « On ne peut jamais retourner dans le ventre de sa maman. »

Un câlin vaut mieux que rien et l’aidera à trouver une consolation.

Les garçons, sur ce genre de questions, son en général plus sensibles et n’hésitent pas à en parler.

mars 11, 2016
Pampers baby dry taille 5

« J’aimerais retourner dans ton ventre »

« J’aimerais retourner dans ton ventre » En  général, ce sont les tout-petits (trois-quatre ans) qui formulent cette demande. Que répondre à cette question si touchante et si […]