Pampers baby dry pas cher

LE MÉDECIN

Le médecin va jouer un grand rôle pendant les premières années de votre enfant. Vous aurez à le voir souvent même si votre enfant est en bonne santé. En effet pour avoir droit à certaines allocations, trois examens médicaux sont obligatoires pendant les deux premières années, et plusieurs examens sont remboursés complètement par la sécurité sociale pendant les six premières années.

La surveillance d’un enfant peut être assurée par un médecin généraliste, s’il est suffisamment disponible; elle peut être faite également par un pédiatre, qui est un spécialiste, le spécialiste de l’enfant. Jusqu’à 16 ans, les nouvelles dispositions sur le médecin traitant ne s’appliquent pas : vous êtes libre de consulter pour votre enfant un spécialiste (ORL, dermatologue, etc.) sans passer par le médecin généraliste ou le pédiatre.

Le médecin vous aidera à établir le régime de votre nourrisson : entre 4 mois et 1 an, le régime change souvent. Puis, visite après visite, le médecin verra se former la personnalité physique mais aussi psychologique de votre enfant. C’est capital ; comme l’a dit un pédiatre : « le médecin doit s’intéresser avant tout à l’enfant, ensuite à sa maladie. »

Vous avez une autre possibilité pour faire suivre votre enfant, c’est d’aller à la consultation des nourrissons du Centre de protection maternelle et infantile de votre quartier. Mais il est important de savoir que ce centre, qui n’est d’ailleurs ouvert qu’à certaines heures, n’est pas un centre de soins ni de traitement : il est à votre disposition pour faire l’examen général de l’enfant, pour surveiller la croissance et le régime, faire d’éventuels dépistages, et des vaccinations ; mais le jour où votre enfant sera malade, vous devrez vous mettre en rapport avec un autre médecine, si vous n’en connaissez pas, prenez la précaution d’avoir une adresse sous la main (la PMI peut d’ailleurs vous donner des adresses); le carnet de santé fera le lien entre le centre et le médecin que vous serez amené à voir.

LE CARNET DE SANTÉ

Le carnet de santé comporte plusieurs types d’informations :

Les indications de la surveillance du développement de votre enfant, le poids, la taille, le périmètre crânien, la date d’acquisition de la tenue assise, de la marche, du langage, de la dentition. Ainsi, le médecin pourra reconstituer les courbes de croissance – taille et poids – si importantes pour apprécier le développement physique de l’enfant.

– Le carnet de vaccinations, document officiel, que l’on doit présenter lors des inscriptions à l’école ; la mention des maladies infectieuses.

Les informations médicales, confidentielles, destinées aux médecins qui sont amenées à voir votre enfant. Elles comprennent les circonstances de la grossesse, de l’accouchement, les principales maladies, les hospitalisations, les éventuelles interventions chirurgicales. Ces pages permettent à tout médecin de connaître les principaux antécédents médicaux et de contacter le médecin, le service hospitalier qui a soigné votre enfant.

Une nouveauté : le carnet de santé indique les principales étapes de la diversification alimentaire.

Bien rempli, le carnet de santé constitue un document important : il sera utile durant toute l’enfance, l’adolescence, et même au-delà. Mais les informations dites confidentielles sont en réalité accessibles à toutes personnes à qui on confie l’enfant (assistante maternelle, instituteur, colonie de vacances, etc.) et c’est un fait que regrettent de nombreux médecins. C’est pourquoi certains préfèrent ne rien inscrire de ce qui pourrait nuire à l’enfant et donner directement aux parents les informations médicales concernant leur enfant. En effet, quelqu’un d’extérieur au monde médical, risque de mal interpréter ce qu’a eu l’enfant (et de dire par exemple : « ce n’est pas étonnant qu’il soit dyslexique car il a fait des convulsions étant bébé »), cela peut lui être préjudiciable. Un autre exemple : il y a des enfants qui parlent tard, ou marchent tard, et qui par la suite ont un développement tout à fait normal, mais l’indication de ce retard peut « suivre » l’enfant, et le gêner.

Le carnet de santé est différent du carnet de surveillance médicale de l’enfant remis par la Sécurité sociale, et contenant des feuillets correspondant aux visites médicales conseillées de la naissance à 6 ans (et remboursées à 100%).

Pampers baby dry pas cher absorbent beaucoup plus, elles sont très bien et très absorbantes pour bébé surtout la nuit.

 

Je vous conseille de lire aussi les articles suivants:

juin 29, 2015
Pampers baby dry pas cher

La surveillance médicale régulière

LE MÉDECIN Le médecin va jouer un grand rôle pendant les premières années de votre enfant. Vous aurez à le voir souvent même si votre enfant […]